Div Yezh Lannuon : théâtre en breton vendredi 10 mars

affiche-theatre-en-breton_jaune_10_03_2017
La pièce s’intitule « Komedienn mil luiet » d’après « The comedy of errors » (« La comédie des erreurs ») de William Shakespeare.
Piw eo piw ? Qui est qui ? That’s a question ! dans cette Comedy of errors aux mille et un quiproquos.
Deux paires de jumeaux, maîtres et valets, se retrouvent, sans se reconnaître, dans un même lieu, la ville de Morlaix. La ressemblance est telle que tout le monde s’y perd, y compris les maîtres à l’égard de leurs valets et inversement…

C’est un spectacle tout public, accessible aux non bretonnants, qui passe allègrement du tragique à la farce, interprété par 6 comédiens pour… 21 rôles (un synopsis en français est mis à la disposition des spectateurs).« Si c’est un plaisir de lire le texte de Komedienn mil luiet, c’en est un plus grand encore de voir jouer la pièce par Strollad Kallag  : vous entendrez le breton pur jus du cœur de la Cornouaille et serez conquis par le jeu enthousiaste des comédiens. »

Des places gratuites sont offertes à tous les adhérents 2016-2017 de CCB/KSL.

On peut trouver le texte de la pièce en breton chez l’éditeur Skol Vreizh à Morlaix,

komedienn-mil-luiet-levr

Rappel : l’association Div Yezh Lannuon est l’association des parents d’élèves pour la défense du breton à l’école publique c’est-à-dire une association de parents d’élèves qui agit sur l’école St Roch, le collège Le Goffic et le lycée Le Dantec qui ont des filières publiques breton-français.

Fest deiz « Div Yezh » : vivement que l’on recommence !

fest_deiz_div_yezh_2017

Une fois de plus les jeunes élèves accordéonistes du CCB ont fait l’unanimité lors du fest-deiz « div yezh » annuel.
Dimanche dernier, le 5 février, la petite troupe des « 9 compagnons » a enchaîné avec brio hanter dro, rond St Vincent, an dro, scottish, valses et cercles sous la direction bienveillante de Françoise et pour le plaisir des danseurs mais aussi des parents venus écouter la prestation et très fiers de leur progéniture, à juste titre !
Pour certains c’était la « première fois » sur scène , les gorges étaient serrées sous l’effet du trac, mais grâce à une bonne préparation dans laquelle chacun s’est investi au maximum et à une bonne concentration , les airs se sont enchaînés sans problème et les doigts ont trouvé leur chemin sur les boutons .
Aujourd’hui Arzhella, Tymeo, Yanis, Samuel, Ewen, Garance, Perrine, Youen et Maël n’attendent qu’une chose : recommencer !

Françoise Mevel